Jérémy Bouquin

Photo Eymeric Cloche

Du polar, un peu de radio, un peu de vidéo, un peu de scénario de BD… Un Berrichon devenu Tourangeau qui raconte des histoires souvent très courtes. Auto-éduqué à grands coups de néo-polar, de « hard boiled ». Bercé “un peu trop près du mur” par l’ambiance polar avec des auteurs comme Ellroy, Hammet, J.P. Manchette, la SF cyberpunk de Gibson Sterling et les comic books d’Alan Moore, Miller, Warren Ellis et Ed Brubaker. Jérémy Bouquin trouve donc naturel de se consacrer à la description très subjective de cette vie de tous les jours qui tourne en vrille.

Pour rappel, durant toute la durée du confinement, le Caïman « et tous ses amis » contribuent à animer la vie culturelle (selon leurs propres critères, hein !)… et la boutique en ligne reste ouverte, parce que c’est le seul moyen de subsistance 🙂

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :